Pas de réforme sans les parents d'élèves

Les parents d’élèves ne sont pas seulement les contributeurs financiers principaux du réseau (60% et + des ressources de l’AEFE), mais également des acteurs de terrain dans les établissements et des personnes réfléchies.
Depuis l’annonce de la ponction budgétaire et des mesures correctives de juillet dernier, nous avons écrit et rencontré les sénateurs et députés des Français de l’étranger, les administrations de tutelle, les conseillers des ministres. Nous avons écrit au président de la République et la pétition majeure de notre APE d’Hanoi relayée par toutes les APE, amis et soutiens, a fait le tour du monde en 10 jours et recueilli 25 000 signatures !

Il est donc essentiel que cette réforme soit élaborée avec les représentants des parents d’élèves qui sont les partenaires actifs et engagés de l’AEFE dans les établissements.