Compte-rendu GPE /AEFE du 16-12-20

Nous avons demandé à obtenir une réunion via la FAPEE avec l'AEFE et plus particulièrement la Direction de l'Enseignement, de l'Orientation et de la Formation (DEOF pour les intimes).

Cette réunion a eu lieu en présence de Vassiliki Driancourt, Sébastien Mourot, Laurent métais pour la DEOF; Virginie Royer, Vice-présidente de la Fapée était également présente et le GPE était évidemment réprésenté en nombre.

Nous avions souhaité cette réunion dans l'objectif de discuter l'accès à l'enseignement supérieur portugais pour nos bacheliers 2021.
Nous sommes effectivement inquiets du fait des résultats obtenus l'année dernière et ce, pour plusieurs raisons.

-Le Portugal a modifié ses modalités d'examen du bac depuis la pandémie et maintient ces mêmes modalités cette année. (L'année dernière 1 élève sur 5 a eu plus de 19 en mathématiques au Portugal)

-Nos élèves font partie d'un contingent d'élèves venant des établissements étrangers au Portugal et les places disponibles sont limitées.

-Nous pensons que le bac 2021 n'a pas suffisamment été expliqué aux systèmes d'enseignement supérieur étrangers et au Portugal en particulier, ce qui fait que les critères de recrutement n'ont pas obligatoirement été revus.

-Le fait que les épreuves d'EC ont été annulées par le gouvernement français fait que nous ne savons pas comment ces notes seront prises en compte par le Portugal.

-Enfin, il est possible que les points CIF soient supprimés puisqu'il y a maintenant une forte proportion de contrôle continu dans la bac français.

Sur tous ces points, la DEOF nous a assuré de son soutien et a proposé de travailler avec nous afin de pouvoir obtenir des résultats pour nos bacheliers.

Nous avons monté au sein du GPE, une équipe plus particulièrement dédiée à ces questions, elle est composée de Filipe Oliveira, ancien élève du LFCL, directeur de la licence en Mathématiques Appliquées à l'Economie et à la Gestion de l'Université de Lisbonne et auteur des programmes de Mathématiques officiels du Collège et Lycée portugais; d'Alexandre Homem Cristo, ancien élève du LFCL, dirigeant d'une ONG qui oeuvre sur les questions d'éducation et chroniqueur pour le journal "Observador" sur les questions d'éducation; ainsi que de Giorgia Tedeschi, présidente du GPE.

Si vous avez des interrogations à ce sujet, vous pouvez bien évidemment nous contacter.