Lettre d'information FAPEE

Le BAC A L'ÉTRANGER
Il existe 141 centres d’examen dans 85 pays, pour un total de 17 367 candidats aux épreuves terminales. 40 % sont de nationalité française ; 50 % sont de la nationalité du pays d’accueil ; 10 % sont d’une nationalité tierce.

A l'étranger comme en France, les examens relèvent de la compétence des recteurs d'académie qui délivrent les diplômes nationaux (Bac et DNB).

Les établissements français de l'étranger sont rattachés à une académie chargée d'organiser et de contrôler les épreuves de ces examens. Le représentant du recteur est l'ambassadeur et, par délégation, le COCAC.
Le chef d'établissement est le chef du centre d'examen, chargé de l'organisation des épreuves en collaboration avec la Division des examens et concours (DEC) de chaque académie de rattachement. Il réceptionne (sans les ouvrir) les enveloppes contenant les sujets transmises par l'ambassade. Il vérifie que l'envoi correspond au nombre de candidats inscrits et à leurs choix d'options et les garde jusqu'au jour des épreuves dans un endroit sécurisé. Responsable de l'organisation des épreuves écrites signifie également la préparation des salles, le tableau des surveillances, la diffusion de toutes les consignes (sécurité, fraude, déroulement des épreuves...) auprès des candidats et des surveillants. Il assure le lancement des épreuves. Il est également responsable, selon les mêmes modalités des épreuves orales lorsque celles-ci ont lieu dans son centre d'examen.
En cas d'incidents lors des épreuves ou des corrections, le chef de centre alerte le Poste diplomatique, l'AEFE et l'académie de rattachement. Celle-ci prend alors l'attache de la DGESCO conformément à la procédure nationale.
Les jurys:
Le recteur de l'académie de rattachement nomme le président du jury et valide les listes de professeurs correcteurs soumises par les chefs de centre. La composition du jury est adressée, via le Poste diplomatique, à l'AEFE et à la Mission de pilotage des examens de la DGESCO.
Une procédure d'entente et d'harmonisation: s'applique à chacune des disciplines faisant l'objet d'une évaluation.
Avec la dématérialisation et la correction des copies en ligne sur la plateforme Viatique, les enseignants ont également la possibilité d’échanger entre eux ainsi qu’avec des responsables pédagogiques sur des forums intégrés. Un système qui facilite grandement la notation, notamment en matière d'harmonisation. Les IA-IPR de l'académie de rattachement ont un rôle majeur. A l'issue des délibérations, les procès-verbaux sont adressés à l'académie de rattachement.
Les décisions du jury obéissent à un principe de souveraineté dans la mesure où les règles de composition et de fonctionnement ont été respectées. Le président du jury règle les affaires contentieuses pendant toute la durée de l'examen. Après chaque session, les réclamations sont à adresser à l'académie de rattachement.
Les épreuves de remplacement ne sont pas organisées dans les centres ouverts à l'étranger. Les candidats doivent se déplacer en France pour passer les épreuves écrites aux dates publiées au BOEN du 3 décembre 2015
DocumentTypeTaille
Capturar.PNGPNG32.52 KB